Jongler avec les nuits difficiles  : Comment adapter son entraînement

Jongler avec les nuits difficiles : Comment adapter son entraînement

Le manque de sommeil est un challenge commun et parfois épuisant pour les mamans. Comment garder le cap sur son activité physique avec ce manque de sommeil ? Voici un des repères pour comprendre et gérer cette étape difficile.

Phases de régression du sommeil

La régression du sommeil se réfère aux périodes où votre bébé, qui dormait bien jusqu'à présent, commence soudainement à se réveiller plus souvent la nuit. Cela se produit généralement autour de certains jalons de développement clés. Les phases typiques incluent :

  • 4 mois : Le sommeil de bébé devient plus similaire à celui des adultes, avec plus de sommeil léger.
  • 8-10 mois : L'angoisse de séparation peut commencer à affecter le sommeil.
  • 12 mois : Le besoin de deux siestes par jour peut diminuer à une seule.
  • 18 mois : Les terreurs nocturnes et les cauchemars peuvent devenir plus fréquents.
  • 2 ans : Les changements dans la routine et le développement de l'autonomie peuvent perturber le sommeil.

Conseils pour faire face à la régression du sommeil

  1. Établir une routine de coucher : Aider votre bébé à se détendre avec des activités calmes et réconfortantes.
  2. Environnement propice au sommeil : Assurez-vous que la chambre de bébé est calme, sombre et à une température confortable.
  3. Répondre aux besoins de bébé : Parfois, un besoin accru d'attention est normal. Réconforter votre enfant peut l'aider à se rendormir.
  4. Consulter un professionnel : Si les problèmes de sommeil persistent, demander conseil à un pédiatre peut être utile.

Adapter son entraînement autour du manque de sommeil

Le manque de sommeil peut grandement affecter votre capacité à vous entraîner efficacement. Voici quelques conseils pour adapter votre routine :

  • Réduire l'intensité et la durée : Si vous êtes fatiguée, optez pour des entraînements plus courts et moins intenses.
  • Prioriser le repos : Si vous vous sentez épuisée, il peut être plus bénéfique de vous reposer ou de faire une sieste plutôt que de vous forcer à faire de l'exercice.
  • Exercices de relaxation : Pratiquer le yoga ou des étirements peut aider à gérer le stress et améliorer la qualité de votre sommeil.
  • Écouter son corps : Soyez attentive à vos limites et ne vous poussez pas au-delà de ce que votre corps peut gérer en ce moment.

Le manque de sommeil est une phase difficile mais temporaire. En prenant soin de vous et en adaptant votre routine, vous pouvez mieux gérer cette période et continuer à prendre soin de votre bien-être.

5 commentaires

Noah Arias

Noah Arias

Adrianna Strickland

Adrianna Strickland

Kori Buchanan

Kori Buchanan

Jamari Miranda

Jamari Miranda

Jameson Chen

Jameson Chen

Laisser un commentaire

1 de 4
    1 out of ...